Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A l'autre bout du monde

Photos, commentaires, et plein d'autres choses !

A l'assaut du Tongariro ! (National Park)

A l'assaut du Tongariro ! (National Park)

Beaucoup de gens m'ont demandé pourquoi j'avais choisi d'aller en Nouvelle-Zélande, et pas dans un autre pays. Cette semaine, j'aurai certainement trouvé de quoi leur répondre... !

Ce n'est non pas une, ni deux, ni trois, ni même quatre, mais bien cinq heures et demie de route (en bus) qui séparent Auckland, du parc national de Tongariro. Ce dernier est l'un des quatorze que l'on peut retrouver à Aotearoa, et s'étale sur une surface totale de 796 km²,ce qui est une taille moyenne. Il est nommé d'après l'un des volcans qu'on y retrouve (et dont j'ai fait la traversée): le Tongariro, accompagné des monts Ruapehu et Ngauruhoe.

Ceci, est mon histoire !

Les rues désertes et les impressionnantes montagnes environnant nous délivrent un spectacle unique au monde !Les rues désertes et les impressionnantes montagnes environnant nous délivrent un spectacle unique au monde !Les rues désertes et les impressionnantes montagnes environnant nous délivrent un spectacle unique au monde !

Les rues désertes et les impressionnantes montagnes environnant nous délivrent un spectacle unique au monde !

Je suis arrivé le mercredi soir et quelle ne fût ma surprise quand j'ai découvert l'endroit perdu qu'est National Park (le village où j'ai séjourné). Le Tongariro Crossing étant une des plus belles marches du monde, je m'attendais à une ville touristique au possible, noire de monde. Que neni ! Les rues étaient désertes, calmes et paisibles. Les seuls sons que je distinguais étaient ceux du vent et le (magnifique) chant des oiseaux tropicaux.

Le soir de mon arrivée, je décide de faire un petit tour du village – lequel ne me prit pas plus d'une vingtaine de minutes – dans le but de trouver un café ou bar qui pourrait éventuellement satisfaire ma faim. J'ai finalement trouvé un petit établissement bien sympathique, très fréquenté, puisqu'un des seuls. Beaucoup de touristes notamment, ce qui explique les 20$ que m'ont coûté un hamburger et une portion de frite ! Rajoutez à ça, les autres 8$ pour un verre de bière...

Le ventre plein, et le portefeuille un peu moins, je rentre à l'hôtel et apprends que la marche prévue pour le lendemain est annulée pour cause de mauvais temps m'obligeant à rester une journée de plus. Le gérant me dit néanmoins que deux autres clientes (des irlandaises) sont dans la même situation que moi et qu'elles ont prévu de faire du rafting. Au petit déjeuner le lendemain, je rencontre les dites demoiselles qui acceptent gentiment de me prendre avec elles. Je n'ai malheureusement pas de photos de cette dernière activité, puisque les appareils photos sont déconseillés à bord des rafts.

A l'assaut du Tongariro ! (National Park) A l'assaut du Tongariro ! (National Park)
A l'assaut du Tongariro ! (National Park)

Après cette magnifique journée passée sur prés de 52 rapides et des flots tous plus dangereux les uns que les autres, une bonne nuit de repos s'impose. Le lendemain, en pleine forme, je me lève tôt pour prendre la navette qui nous amène au dit Crossing.

Ce matin-là, le ciel est couvert de nuages, ce qui nous démotive un peu, mais le chauffeur s'empresse de nous rassurer: la journée devrait se dégager vers midi ! Mais même avec un temps nuageux, les paysages sont superbes ...

Les nuages et le froid n'enlèvent rien à la splendeur des paysages...Les nuages et le froid n'enlèvent rien à la splendeur des paysages...Les nuages et le froid n'enlèvent rien à la splendeur des paysages...
Les nuages et le froid n'enlèvent rien à la splendeur des paysages...

Les nuages et le froid n'enlèvent rien à la splendeur des paysages...

La première partie de la marche est relativement facile et nous prend environ une heure et demie. Puis nous arrivons dans une grande vallée, entourée de montagnes (cfr photo ci-dessus). L'une d'entre elle est celle que nous devons escalader. Mais pas de découragement.

L'ascension commence à faire souffrir les jambes de mes camarades, d'autant plus qu'au plus nous montons, au plus la température descend. Il fait maintenant assez froid pour qu'il y ait de la neige, c'est vous dire...

On arrive alors au cratère principal, que nous devons traverser. Il y a de la neige et du brouillard partout, on se croirait en Antarctique.

A l'assaut du Tongariro ! (National Park) A l'assaut du Tongariro ! (National Park)
A l'assaut du Tongariro ! (National Park) A l'assaut du Tongariro ! (National Park)

C'est ici que les choses commencent à se corser. Une seconde partie, plus pentue cette fois se présente face à nous. Un vent glacial se met à souffler, soudainement. Je me rappelle encore bien à quel point j'avais du mal à prendre des photos, tellement mes mains étaient gelées ! Il s'agira sans nul doute de la partie la plus ardue de la traversée.

La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...
La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...
La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...

La partie la plus physique et la plus froide ! Mais je suis stupéfait par la sensation de grandeur et d'immensité que nous offre la vue depuis la haut...

S'ensuit alors le plus bel endroit qu'il m'ait été donné de voir durant ma courte vie ...

N'ayant aucun mot pour qualifier leur splendeur et magnificence, je me contenterai de les nommer et vous laisserai seul avec votre imagination pour découvrir ce panorama unique au monde ...

Les lacs d'émeraude Les lacs d'émeraude
Les lacs d'émeraude
Les lacs d'émeraude Les lacs d'émeraude Les lacs d'émeraude

Les lacs d'émeraude

le cratère principalle cratère principal
le cratère principalle cratère principal
le cratère principalle cratère principal
le cratère principalle cratère principal

le cratère principal

Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)
Blue lake (=lac bleu)

Blue lake (=lac bleu)

Au total, j'aurai mis un peu plus de 6 heures. Du pur bonheur, au cœur d'une nature non polluée et certainement l'une des mieux préservées du monde !

Si je n'ai jamais été tout à fait sûr de la (des) raison(s) qui m'a/m'ont poussé à venir en Nouvelle-Zélande, le Tongariro Crossing est une beauté qui a convaincu, et convaincra encore beaucoup de personnes à faire le déplacement, car celui-ci en vaut, plus qu'assurément, le détour !

Avis aux amateurs...

Le jour même de cette géniallissime aventure, j'ai appris que le même circuit était tout à fait faisable en hiver (ce qui veut dire que TOUT est sous neige). Toutefois, un coût plus élevé est demandé, du fait de l'équipement polaire, des pics à glace, etc... qui sont nécessaires à un minimum de sécurité ! 

...

Une prochaine aventure? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
C'est génial
Répondre
D
Merci, et oui les paysages sont plus que géniaux ! Mais la, c'est qu'un avant-gout, il y a des milliers d'endroits à visiter ici !
P
Super mon grand continu à nous faire rêver :)
Répondre
D
merci ! Oui je continuerai ! :)